MASCART


MASCART
\
20.2.1837 Quarouble/F - 26.8.1908 Poissy/F
\
Elie Mascart received his education including the PhD title from Ecole Normale Supérieure in Paris. In 1864 he moved to Metz as a physics professor at a Lyceum, returned two years later to the capital and was appointed in 1872 physics professor at Institut de France. From 1878 to 1907 he directed the Central Office for Meteorology. This office was first located in the city and then transferred to the Eiffel tower. Mascart was the editor of Annales du Bureau Central de Météorologie which started in 1878. He was a founding member of the first international commission on scientific aviation in 1897, following the first flights of Clément Ader (1841-1926) and Otto Lilienthal (1848-1896).
\
Mascart is known for his contributions to meteorology. From a long time, one presumes that weather forecast should be possible with statistical methods, and thus aid to almost all branches of professional life. Mascart, first as a professor and then in addition as the director of the French meteorological institution attempted to advance that question by using weather data from all over his country. A first success appeared in the 1881 book. Later he published works on the theory of cyclone formation and on the atmosphere. Mascart's other research topics included magnetism, electricity, mechanics and optics. He was elected to the Académie des Sciences in 1884, there served as the permanent secretary and was its president in 1904. Mascart was from 1878 also involved in the Universal Expositions. Mascart was a Grand-Officer of Légion d'Honneur and passed away after a long illness. He may be considered a founder of statistical meteorology.
\
Anonymous (1894). M. Mascart. Le Monde Illustré (1): 384. P
Anonymous (1908). E. Mascart. Revue d'Electricité 30: 346-347. P
Anonymous (1908). M. Mascart. L'Illustration 132: 167. P
Havelange, I., Huguet, F., Lebedeff, B. (1986). Mascart. Les inspecteurs généraux de l'instruction publique: 497-499. CNRS: Paris.
Mascart, E. (1881). La météorologie appliquée à la prévision du temps. Paris.
Mascart, E. (1889). Expériments de Weyher sur les tourbillons, trombes, tempêtes et sphères tournantes. Journal de Physique 8: 557.
Poggendorff, J.C. (1898). Mascart, Eleuthère-Elie-Nicolas. Biographisch-Literarisches Handwörterbuch 3: 879-880; 4: 968-969; 5: 814. Barth: Leipzig, with bibliography.
Ramunni, G., Savio, M. (1995). Mascart. 1894-1994 Cent ans d'histoire de l'Ecole Supérieure d'Electricité: Frontispiece. Saxifrage: Paris.

Hydraulicians in Europe 1800-2000 . 2013.

Look at other dictionaries:

  • Mascart — ist der Name von Eleuthère Mascart (1837–1908), einem französischen Physiker Paul Mascart (1874–1958), einem französischen Maler Diese Seite ist eine Begriffsklärung zur Unterscheidung mehrerer mit demselben Wort bezeichneter Begriffe …   Deutsch Wikipedia

  • Mascart — (spr. kár), Eleuthère, Physiker, geb. 20. Febr. 1837 in Quarouble (Depart. Nord), besuchte die Normalschule in Paris, wurde Kustos der Sammlungen dieses Instituts, dann Professor der Physik am Collège Chaptal und Assistent von Regnault, 1872… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Mascart — Le nom est porté dans le Nord Pas de Calais (variante : Mascarte) ainsi que dans l Yonne et les Deux Sèvres. La forme similaire Masquart, plus rare, est portée dans l Est (55, 51). Il peut signifier barbouillé ou tacheté de noir (cf. l ancien… …   Noms de famille

  • Mascart —  Cette page d’homonymie répertorie des personnes (réelles ou fictives) partageant un même patronyme. Mascart est un nom de famille notamment porté par : Éleuthère Mascart (1837 1908), un physicien français. Paul Mascart (1874 1958), un… …   Wikipédia en Français

  • Éleuthère Mascart — Pour les articles homonymes, voir Mascart et Éleuthère. Éleuthère Mascart Éleuthère Élie Nicolas Mascart, né à Quarouble (Nord) le 20 février 1837 et mort à Pari …   Wikipédia en Français

  • Eleuthere Mascart — Éleuthère Mascart Pour les articles homonymes, voir Mascart et Éleuthère. Éleuthère Élie Nicolas Mascart, né à Quarouble (Nord) le 20 février 1837 et mort à Paris le 24 août 1908, est un physicien français, chercheur en optique et en électricité …   Wikipédia en Français

  • Eleuthère Mascart — Éleuthère Mascart Pour les articles homonymes, voir Mascart et Éleuthère. Éleuthère Élie Nicolas Mascart, né à Quarouble (Nord) le 20 février 1837 et mort à Paris le 24 août 1908, est un physicien français, chercheur en optique et en électricité …   Wikipédia en Français

  • Eleuthère Mascart — Eleuthère Elie Nicolas Mascart (* 20. Februar 1837 in Quarouble, Region Nord Pas de Calais; † 24. August 1908 in Paris) war ein französischer Physiker, der auf dem Gebiet der Optik und Elektrizität forschte. Er war Professor für… …   Deutsch Wikipedia

  • Maxime Blocq-Mascart — Maxime Blocq Mascart, né le 17 novembre 1894 à Paris 8e et mort le 14 juillet 1965 à Saint Cloud[1], est particulièrement connu pour son rôle dans la Résistance intérieure française, où il a été l un des dirigeants de l… …   Wikipédia en Français

  • Paul Mascart — Pour les articles homonymes, voir Mascart. Paul Mascart (18 avril 1874 à Condé sur l Escaut 18 novembre 1958 à Paris) est un peintre de l École de Rouen. Biographie Il est envoyé au 12e régiment de chasseurs à cheval à Rouen… …   Wikipédia en Français


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.